Estimez votre bien

(LaVieImmo.com) – Une fenêtre posée à une hauteur dépassant la taille moyenne d’un homme ne peut pas être assimilée à une « vue » susceptible d’être interdite parce qu’elle donnerait directement chez le voisin. Cette fenêtre échappe en conséquence, d’après la Cour de cassation, à l’obligation d’être située à 1,90 mètre au moins de la propriété voisine, comme l’impose le code civil.La question a été soulevée dans le cadre d’une affaire qui remonte à quelques années. Selon les juges, la fenêtre en cause était de taille réduite et située à 1,89 mètre du sol alors que la taille moyenne d’une homme est de 1,75 mètre.À partir du moment où l’on ne peut regarder par la fenêtre qu’au prix d’un effort particulier et non de manière constante et normale, il n’y a pas de « vue » sur le voisin, a dit la Cour, et la réglementation sur la distance avec la limite de propriété ne s’applique pas.En janvier 2011, la Cour avait jugé que l’ouverture d’une fenêtre ne devait pas troubler le voisin en créant une vue proche et directe sur son logement. À moins de 1,90 mètre du voisin, il n’est permis, selon la loi, que de créer des « jours », c’est à dire des fenêtres non ouvrables, situées à une hauteur importante, pour ne pas permettre la vue.AFP

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/mJovUETzVV0/une-fenetre-haute-n-est-pas-genante-pour-le-voisin-37050.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière