Les jeunes restent plus chez leurs parents. (©Mychele Daniau – AFP)
En 2016, un tiers des étudiants n’avaient pas pris leur indépendance. Aujourd’hui, ils sont 60%.
(BFM Immo) – Les « Tanguy », ces jeunes, étudiants ou non, qui ne quittent pas le foyer familial, sont légion. Selon une étude commandée par Open Partners et dévoilée par Le Parisien, 60% des étudiants et 25% des actifs de moins de 30 ans vivent toujours chez leurs parents. En 2016, les étudiants étaient un tiers à vivre encore chez papa-maman.
Et l’étude montre 40% des jeunes interrogés ne savent quand ils quitteront le nid. Sans surprise, la principale raison de cette tendance « Tanguy » est financière. Pour un quart des sondés, le fait de rester est par manque d’argent. Laurent Strichard, le président d’Open Partners, explique au Parisien que « Cette augmentation est liée à un phénomène sociétal, le taux d’études augmente notamment, mais aussi à l’accélération de la hausse des prix de l’immobilier ces dernières années ».
Les jeunes participent
Néanmoins, même s’ils restent à la maison, les jeunes mettent la main à la poche. Ainsi, 40% des jeunes actifs et 13% des étudiants participent financièrement. Pour tous, la participation moyenne est de 197 euros par mois.
Lorsqu’ils quittent le foyer, 77% des jeunes sont soutenus financièrement par leurs leurs parents. 32% aident à l’achat des meubles, dépôts de garantie ou du premier loyer. 25% donnent un coup de pouce pour les impôts ou le contrat d’électricité.
Sondage réalisé en ligne auprès d’un échantillon de 1000 Français de 18 ans à 30 ans, représentatifs de la population française, entre le 18 juin et le 5 juillet 2019.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/7IDiZXsrjz0/un-nombre-record-de-jeunes-adultes-vivent-encore-chez-leurs-parents-46720.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière