Nouvelle étape vers la suppression. (©Lionel Bonaventure – AFP)
En 2019, les deux tiers de la taxe d’habitation seront désormais supprimés pour 80% des ménages.
(LaVieImmo.com) – Le gouvernement présente en conseil des ministres, ce lundi 24 septembre, son projet de loi de finances pour l’année 2019. Et y figure, évidemment, la suite de l’exonération de la taxe d’habitation.
Une première tranche de la taxe d’habitation, correspondant à 30% du montant total pour 80% des contribuables, a été supprimée en 2018. Votée dans le cadre du budget 2018, elle représentait alors un effort pour les finances publiques de 3,2 milliards d’euros.
La suppression d’une deuxième tranche représente cette fois-ci 3,8 milliards d’euros supplémentaires pour 2019. La taxe d’habitation baissera en effet de 35% de son montant total initial pour les 17 millions de ménages concernés. En 2020, elle sera complètement supprimée pour 80% des ménages. Et en 2021, la taxe d’habitation disparaîtra pour les 20% de foyers restant.
Risque de hausse de la taxe foncière
« La poursuite de la suppression de la taxe d’habitation, impôt injuste qui tient peu compte des capacités contributives et qui représente souvent une charge importante pour les ménages aux revenus dans la moyenne, contribue (…) à rehausser le pouvoir d’achat de 80 % des ménages », se justifie le gouvernement dans un document de présentation du Budget 2019.
Reste que certains contribuables pourraient perdre d’un côté ce qu’ils gagnent de l’autre. Car si l’Etat a promis de compenser à l’euro près la taxe d’habitation pour les collectivités locales, certaines d’entre elles pourraient augmenter la taxe foncière si ce n’est pas le cas. >> A Lire : Réévaluation des valeurs locatives: les Français seront-ils égaux devant l’impôt?

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/VNZ2SAxrPQs/taxe-d-habitation-les-contribuables-vont-recuperer-38-milliards-de-plus-en-2019-43508.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière