La prime concernera tous les Français (©Pixabay)
Le gouvernement va largement augmenter le budget pour Maprimerénov’ afin d’encourager la rénovation énergétique des immeubles appartenant à des particuliers. Voici comment fonctionne cette prime.
(BFM Immo) – Pour sortir la France de la crise liée au coronavirus, le gouvernement a présenté en détail son plan de relance. Parmi les mesures phares, 6,7 milliards d’euros seront mobilisés pour la rénovation énergétique des bâtiments, dont 2 milliards pour les ménages via la prime Maprimerénov’ qui sera accessible à tous les ménages, sans plafond de revenus, à partir du 1er janvier 2021. Retour sur le fonctionnement de cette prime.
Comment marche cette aide?
MaPrimeRénov’ est une aide permettant de financer une partie des travaux de rénovation énergétique pour les bâtiments. Cette prime doit être utilisée sur une période de 5 ans. Le montant maximal, par ménage, est de 20.000 euros.
Pour faciliter les démarches des particuliers, un site internet – www.maprimerenov.gouv.fr – et un numéro de téléphone – 0.808.800.700 – sont à leur disposition.
>> Partenariat BFM Immo : jusqu’à 4 000€ de prime pour les travaux de rénovation de votre logement avec la Prime Eco Energie Auchan
Quelles sont les conditions?
Contrairement au crédit d’impôt pour la transition énergétique (le CITE, versé avec un an de décalage), cette prime est versée rapidement à la fin des travaux pour payer les artisans. Il faut que le devis soit établi par une entreprise certifiée RGE (reconnue garant de l’environnement). Elle sert à réaliser des travaux énergétiques: améliorer l’isolation du logement, changer de chaudière, installer un système de ventilation plus efficace… La liste de travaux subventionnables couvre à la fois des travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation et la réalisation d’audits énergétiques.
Tous les ménages sont-ils concernés?
Cette aide financière ciblait à l’origine les ménages les plus modestes en servant à financer les travaux pour les résidences principales dont la construction est achevée depuis 2 ans minimum.
Elle concernera tous les Français, sans conditions de ressources. La prime pourra être demandée à partir du 1er janvier 2021 et concernera les devis signés après le 1er octobre 2020. Un simulateur sera présenté le 5 octobre. Cette prime pourra également être réclamée par les copropriétés et les propriétaires bailleurs.
Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, a annoncé que la prime pourra financer jusqu’à « 90% du devis » des ménages modestes. « Pour les foyers les plus modestes, l’aide peut aller jusqu’à 90% du devis, puis elle descend à 75%, 60% et à 40% pour les ménages les plus aisés ». Un bonus jusqu’à 1.500 euros bénéficiera aux travaux qui permettent aux maisons individuelles de sortir du statut de « passoire thermique ». Les travaux éligibles vont « du remplacement d’une vieille chaudière » aux « rénovations globales ». En Île-de-France, passer à une chaudière à granulés pourra être soutenu à hauteur de 10.000 euros, a assuré la ministre.
Peut-on cumuler cette prime avec d’autres aides? Il est possible de cumuler MaPrimeRénov’ avec d’autres aides à la rénovation énergétique telles que les Certificats d’économie d’énergie (CEE), l’éco-prêt à taux zéro, le chèque énergie ou encore des aides proposées par vos collectivités locales. Attention tout de même, MaPrimeRénov’ n’est toutefois pas cumulable avec l’aide Habiter Mieux Sérénité de l’Anah. 2 milliards, est-ce que cela fait beaucoup?
Les aides mobilisées pour la rénovation énergétique des bâtiments seront donc d’environ 4 milliards pour les bâtiments publics et de 2 milliards pour les ménages. Pour rappel, pour 2020, le gouvernement avait prévu que le CITE coûterait 1,1 milliard d’euros et MaPrimeRénov’ 450 millions d’euros.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/yP3ZwaI3YQs/renovation-energetique-comment-fonctionne-maprimerenov–49310.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière