Le projet de loi est présenté ce mercredi. (©Fred Tanneau – AFP)
Le gouvernement présente ce mercredi le projet de loi Elan sur le logement. Si les intentions sont là, elles ne suffiront pas à compenser les effets de la dernière loi de finances, estiment les experts.
(LaVieImmo.com) – Le gouvernement gagnera-t-il son pari du « choc de l’offre » sur le logement? Le projet de loi Elan est présenté ce mercredi en Conseil des ministres. Un mille-feuille de mesures censées, notamment répondre à l’un des objectifs du gouvernement sur cette question du logement: booster l’offre pour faire baisser les prix. Un « choc d’offre » auquel les professionnels du secteur ont encore beaucoup de mal à croire.
Le choc d’offre n’aura pas lieu. En tout cas pas tout de suite. Là-dessus les professionnels sont quasi-unanimes et pourtant la loi logement comporte bien des mesures favorables à la construction. Allègement des normes, assouplissement des règles pour accélérer la transformation de bureaux en logements, lutte renforcée contre les recours abusifs.
Les effets de la dernière loi de finances
les intentions sont là, nous dit un expert, mais elles ne suffiront pas à compenser les effets de la dernière loi de finances qui, à l’inverse, est en train de stopper la dynamique positive des dernières années.
Il y a la réduction des aides à l’achat avec le recalibrage du prêt à taux zéro et la quasi suppression de l’APL accession. Il y a aussi la baisse de loyers imposée aux bailleurs sociaux qui les pousse à revoir leurs projets de constructions. On est plutôt à l’aube d’un ralentissement que d’un choc de l’offre, résume-t-on à la fédération du bâtiment, qui estime que la nouvelle loi logement n’aura des effets positifs que dans 3 ou 4 ans.
>> Pour retrouvez les 6 grandes mesures du projet de loi, cliquez ici

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/OTSnC8J5FVs/projet-de-loi-elan-les-professionnels-ne-croient-pas-au-choc-d-offre-42298.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière