Estimez votre bien

(LaVieImmo.com) – Les professionnels de l’immobilier le martèlent depuis plusieurs mois : la hausse des prix des logements anciens s’accélère dans les grandes villes de France. Un contexte qui n’a pas échappé aux futurs acquéreurs. Interrogés en janvier 2017 sur leur perception du marché, les candidats à l’accession à la propriété sont désormais 51,3% à penser que les prix de vente ne sont pas réalistes, selon une étude de Logic-Immo.com pour le JDN.C’est près de 3 points de plus que lors de la précédente édition de ce baromètre, où ils étaient 48,4% à partager ce ressenti. Dans le détail, c’est surtout la proportion d’acquéreurs potentiels pour lesquels les tarifs ne sont « pas vraiment réalistes » qui progresse (+2,3 points). Stéphanie Pécault, Responsable des Etudes chez Logic-Immo.com, constate que « les annonces de remontée des prix commencent à faire leur chemin dans l’esprit des acquéreurs et ils portent un regard plus dur sur les prix, leur accordant moins de réalisme qu’à la fin 2016 ».Ce qui les pousse naturellement à vouloir négocier le prix du bien dès que l’occasion se présentera. D’ailleurs, ils sont plus de 91% à envisager une approche de négociation lors de leur prochain achat. Et parmi eux, la moitié adoptera cette démarche systématiquement, quelque soit le prix de vente.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/B46VycFek20/plus-d-un-acquereur-sur-deux-juge-les-prix-immobiliers-irrealistes-39208.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière