©3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty
La villa « L’Echauguette » est à vendre pour 110 millions d’euros à Monaco
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

La villa dispose de 700 m2 de surface habitable
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

Le réseau immobilier Sotheby’s International Realty est en charge de la vente
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

La demeure s’étend sur six étages
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

la villa comprend 6 chambres dont une suite parentale
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

L’Echauguette a été entièrement rénovée entre 2007 et 2008
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

La villa comporte l’une des plus grandes piscines privées du pays, longue de 22m
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

La demeure comprend aussi un jacuzzi, un sauna et une cuisine d’été
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

Deux ascenseurs indépendants donnent accès à tous les étages
&copy 3mille – CIC Immobilier Monte-Carlo Sotheby’s Realty

Une grande villa monégasque, ancienne propriété du fondateur du casino de Monte-Carlo, est à vendre 110 millions d’euros.
(LaVieImmo.com) – Une villa monégasque aux murs roses et à flanc de falaise, l’une des dernières de la Belle-Epoque, est mise en vente par Sotheby’s International Realty au prix record de 110 millions d’euros. « L’Echauguette » est l’ancienne propriété de la famille de François Blanc, fondateur du casino de Monte-Carlo.
Même pour la Principauté de Monaco, où les tarifs de l’immobilier sont parmi les plus élevés au monde – 41.335 euros le m2 en moyenne en 2017 (+46% en dix ans), ce prix reste exceptionnel, affirme Sotheby’s qui met en avant les 700 m2 de surface habitable répartis sur six étages et le terrain de 550 m2 avec piscine entourant la maison.
L’une des dernières de son époque
Vendue non meublée, la maison à la façade rose néo-classique est l’une des dernières de son époque – le début du XXè siècle – encore existantes dans son intégralité et non convertie en appartements ou en bureaux, dans cette portion de Côte d’Azur aux allures de petit Manhattan avec ses nombreuses constructions en hauteur.
Sa date de construction reste incertaine, de même qu’il n’est pas établi si François Blanc ou sa veuve Marie Blanc, surnommée « Madame Monte-Carlo », y ont vécu. Mais le bien aurait été mentionné il y a plus de 115 ans dans un ouvrage de référence de Monaco datant de 1903, selon Sotheby’s.
(Avec AFP)

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/nBr5KY4t22s/meme-a-monaco-le-prix-de-cette-villa-de-700-m2-est-exceptionnellement-eleve-44742.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière