Crédit Foncier fait le point sur le marché du logement en région Ile-de-France (©Boyan Topaloff – AFP)
La reprise du marché immobilier constatée fin 2015 dans la région devrait se poursuivre en 2016, selon le Crédit Foncier. En cause, des taux de crédit immobilier toujours extrêmement bas.
(LaVieImmo.com) – L’embellie du marché immobilier amorcée en fin d’année dernière devrait se poursuivre en 2016, dans un contexte de taux d’intérêt très bas autour de 2%, a indiqué mardi le Crédit Foncier lors d’une conférence de presse.
Le spécialiste du prêt immobilier table sur une activité toujours soutenue en Ile-de-France, malgré des disparités évidentes en fonction des départements.
A Paris, le volume de transactions dans l’immobilier ancien a bondi de 16% en 2015 par rapport à 2014. Sur le marché des appartements, l’activité est repartie dans tous les départements, notamment dans les Yvelines, en Seine et Marne et dans les Hauts-de-Seine où la hausse a atteint +20% en moyenne. L’an passé, sur l’ensemble de la région, une transaction sur trois a été réalisée à Paris.
Paris toujours plus cher qu’ailleursEstimez votre bien

Sans surprise, c’est aussi dans la capitale que les prix sont les plus élevés, entre 6.200 et 10.600 euros/m² pour les appartements. En Ile-de-France, le marché des maisons individuelles récentes ou anciennes a connu un rebond très net presque partout, bien que les plus fortes hausses aient été enregistrées dans les départements de la seconde couronne, avec +14% environ dans le Val-d’Oise et dans l’Essonne et autour de 10% dans les Yvelines et en Seine-et-Marne.
Le marché francilien a également brillé dans le neuf, où 24.439 logements ont été réservés en 2015, soit 24% du total de la France. Par ailleurs, 75.000 permis de construire ont été octroyés (+19% par rapport à 2014), tandis que 65.400 logements ont été construits (+21,1%), selon Crédit Foncier.
L’immobilier a profité d’une manière générale de conditions de crédit extrêmement favorables, avec un niveau moyen de taux d’intérêt de 2,20% fin décembre 2015 et descendu à 1,97% à fin mars 2016. Ainsi, pour un financement avec une durée et une mensualité identiques, un particulier réalise un gain de 25% de pouvoir d’achat immobilier en sept ans (fin 2008 vs fin 2015), conclut le professionnel.
Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/_3j01TE-hWo/l-immobilier-francilien-devrait-poursuivre-son-embellie-en-2016-35424.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière