Estimez votre bien

Les loyers des studios se sont stabilisés en août à Paris, à 731 euros par mois en moyenne, selon des données du site Location-etudiant.fr. Reste que les prix des deux pièces ont poursuivi leur envolée, pour s’établir à 1.300 euros (+5,8% sur un an). Sans surprise, il est donc toujours difficile de se loger dans la capitale sans se ruiner.Et si les prix en région parisienne sont un peu plus abordables, ils restent quasiment deux fois plus élevés qu’en province. Par exemple, on peut louer un appartement deux pièces à Aix-en-Provence ou à Annecy pour le prix d’un studio à Rueil-Malmaison ou Suresnes, dans les Hauts-de-Seine.Les villes les moins chères ? Agen et Dijon, où un studio se loue en moyenne 300 euros par mois contre 400 euros pour un T2. À l’inverse, les étudiants niçois sont moins bien lotis puisqu’ils déboursent en moyenne 548 euros pour un studio et 768 euros pour un deux pièces.Mais d’une manière générale, les prix ont tendance à baisser. Parmi les 26 communes étudiées, seules 4 ont vu les loyers de leurs studios augmenter de plus de 3%, dont Bordeaux et Clermont-Ferrand qui affichent respectivement +6,5% et +9,7%. Même constat pour les T2, à l’exception des villes d’Avignon et de Dijon qui affichent une hausse de 8% et 10,5%. »L’évolution à la baisse du marché locatif des studios observée l’an passé se confirme puisque cette année 85% des villes étudiées connaissent une augmentation des loyers de moins de 3% (22 villes sur 26), précise Brice Boullet, le Président de Location-etudiant.fr.Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/NnCfPbM-h-0/les-villes-ou-il-fait-bon-etudier-36632.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière