(LaVieImmo.com) – Depuis la crise, les jeunes architectes, de plus en plus souvent des femmes, préfèrent se lancer dans la vie professionnelle en s’associant au sein de sociétés, et délaissent le statut libéral, révèle l’étude Archigraphie. Après avoir subi une forte récession de 2008 à 2015, la profession « entame une sortie de crise tout en poursuivant son adaptation à un contexte en plein bouleversement », commente François Rouanet le vice-président du Conseil national de l’Ordre des architectes (Cnoa), qui a commandé cette deuxième édition de l’étude au Credoc. Le revenu moyen des architectes, qui avait fortement chuté entre 2007 et 2009, « peine fortement à retrouver son niveau d’avant-crise ». En 2014 il était pour les professionnels libéraux (hors salariés) de 42.164 euros annuels, contre 50.543 euros en 2007. Mais le revenu médian (50% des revenus sont supérieurs, 50% inférieurs), n’était lui que de 26.620 euros annuels en 2014. En parallèle, « l’exercice en société continue sa croissance et s’apprête à dépasser l’exercice traditionnellement libéral », note François Rouanet. Les architectes « renforcent leurs structures et multiplient les formes de collaboration pour répondre à la complexité croissante de la commande ». En 2015, il y avait 14.429 architectes libéraux – contre près de 18.000 en l’an 2000 -, 12.156 associés, 1.034 salariés, 1.002 fonctionnaires.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/5E89fZYusGQ/les-jeunes-architectes-delaissent-le-statut-liberal-37612.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière