A compter du 1er janvier 2018, une ordonnance encadrera la domiciliation bancaire, exigée lors de la souscription d’un crédit immobilier. Alors que l’objectif de cette mesure était de donner plus de liberté aux emprunteurs, les courtiers estiment qu’elle est devenue un chantage au taux de crédit. En effet, en échange de la domiciliation de ses revenus dans la banque prêteuse, l’emprunteur se voit octroyer un taux de crédit plus attractif. Les courtiers se mobilisent contre cette ordonnance qui constitue un frein à la loi Macron sur la mobilité bancaire. – Intégrale Placements, du lundi 10 juillet 2017, présenté par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur, sur BFM Business.
Tags : contrat,taux,domiciliation,Intégrale Placements,revenus,la vie immo,emprunteur,Marie Coeurderoy,emission,loi macron,dossierplacement,Prêt immobilier,Cédric Decoeur,chronique interne,guillaume sommerer,Estimez votre bien

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/3J0ZsaOhD3o/la-domiciliation-des-revenus-risque-de-freiner-la-mobilite-bancaire-39994.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière