Nordine Hachemi, PDG de Kaufman & Broad (©BFM Business)
Nordine Hachemi, PDG de Kaufman & Broad, était l’invité de BFM Business ce vendredi. Il appelle à lever rapidement les blocages sur les permis de construire.
(BFM Immo) – Le promoteur français Kaufman & Broad a réussi à maintenir sa tête hors de l’eau pendant la crise. C’est pourquoi le groupe n’a pas demandé de prêt garanti par l’État. « On n’a pas de dette. On est excédentaire. On n’a pas besoin de se faire aider », explique ce vendredi sur BFM Business Sur BFM Business son PDG Nordine Hachemi.
Entre juin et août – l’exercice du groupe est décalé d’un mois -, Kaufman & Broad a dégagé un bénéfice net de 8,5 millions d’euros, diminué de près de moitié par rapport à un an plus tôt, et un chiffre d’affaires de 272,4 millions, en baisse de 16%. Le cinquième promoteur français assure ne pas avoir de problème de demande, notamment grâce à l’intérêt de plus en plus marqué des grands investisseurs.
Difficulté d’obtenir des permis de construire
Mais il dit ne pas pouvoir proposer assez de logements, à cause des difficultés à obtenir des permis. L’été du groupe a été marqué par une chute de ses réservations de logements, gage de revenus à revenir. Il en a à peine vendu plus de 1.000 entre juin et août, contre presque 1.500 un an plus tôt.

Et c’est sur le sujet des permis de construire que Nordine Hachemi veut lancer un appel. « On a des acquéreurs d’un côté, on a des besoins de l’autre, mais on n’a pas de permis de construire ». Pour lui, ce n’est pas que le problème de la couleur politique de certains maires. « Ce n’est pas un problème de position politique c’est une incompréhension sur le logement. Un logement neuf consomme 5 fois moins d’énergie que le parc ancien ».

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/dBi1JI2b-EA/kaufman-broad-on-a-des-acquereurs-mais-on-n-a-pas-de-permis-de-construire-49550.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière