Point de conjoncture de la FFB (©dr)
L’amorce d’une reprise d’activité semble se confirmer après huit années de crise quasi continue, a annoncé mercredi la Fédération française du bâtiment (FFB). Cependant, la trésorerie des entreprises s’effrite dangereusement…
Après un recul de leur activité de 3% et la perte de 36.100 emplois l’an dernier, les entreprises du bâtiment tablent sur une « amorce de reprise » en 2016 grâce au rebond de la construction neuve, a annoncé mercredi la Fédération française du bâtiment (FFB).
La fédération patronale fait état d’une « vive accélération » des ventes de logements neufs l’an dernier et début 2016, qui commence à se traduire dans les permis et mises en chantier, « du moins pour ce qui concerne le collectif ». De son côté, le non résidentiel neuf affiche « une amélioration plus rapide qu’attendu » avec une hausse de 9% des surfaces autorisées à fin février.
La fédération du bâtiment reste inquiète
Globalement, les entreprises « continuent d’afficher une belle résistance ». Cependant, les entreprises du bâtiment s’inquiètent du niveau des prix qui « restent très bas », et de la baisse des marges. Et alors que « le décalage entre délais de paiement fournisseurs et délais de règlement clients ne cesse de s’accroître, les trésoreries des entreprises s’étiolent, ce qui rend aléatoire la participation à la reprise de nombre d’entre elles », explique la FFB.
Du côté de l’emploi, le bilan 2015 « ressort un peu plus mauvais que prévu, avec 36.100 postes de travail en moins, contre une perte de 30.000 attendue en décembre », dit la fédération. Cette dernière note toutefois « un redressement rapide et durable de l’intérim, qui laisse espérer une amélioration de la situation », mais pas avant 2017, compte tenu du « sur-dimensionnement » de l’appareil de production.
Avec AFPEstimez votre bien

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/MSoYEq9AuJw/inquietude-des-entreprises-du-batiment-malgre-la-reprise-35254.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière