L’immobilier délaissé ? (©dr)
Les prix des logements repartent à la baisse dans la cité administrative autonome, rendant l’immobilier moins attractif. En quête d’un meilleur rendement, les investisseurs se tournent désormais vers les parkings, dont l’offre est plus rare.
(LaVieImmo.com) – À Hong Kong, les parkings ont le vent en poupe. Alors que les prix de l’immobilier se retournent à la baisse après avoir plus que doublé en six ans, les investisseurs s’orientent vers des actifs à plus fort potentiel de rendement. Même ceux qui n’ont pas de voitures misent sur ce type de biens, entraînant une forte hausse des prix ces derniers mois.
Résultat, un parking situé dans un nouvel immeuble au cœur de la cité administrative autonome s’est vendu cette semaine à 2,46 millions de dollars hongkongais (280.000 euros), rapporte un journal local. A ce prix-là, on peut acquérir un joli studio de 20 m² dans le 16e arrondissement de Paris, ou un beau trois pièces en province.
Le prix des parkings a triplé en 5 ansEstimez votre bien

Du côté de West Kowloon, le nouveau quartier « cool » de l’île, certains lots flambant neufs ont trouvé preneur dès le premier jour de commercialisation, autour de 300.000 euros.
Un spécialiste explique que les parkings sont recherchés car ces biens ne nécessitent pas de lourds investissements comme dans l’immobilier de bureau. Un autre analyste évoque quant à lui une offre peu abondante, ce qui fait logiquement grimper les prix.
Entre 2005 et 2015, le prix moyen d’une place de parking a triplé (+204%), tandis que ceux des logements se sont envolés de 223%.
À Hong Kong, il y a environ 683.000 places de parking pour 780.000 voitures particulières, selon le département du Transport.
Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France >>

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/K0-sP5Xgofk/hong-kong-ce-placement-dont-raffolent-les-investisseurs-35500.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière