(LaVieImmo.com) – Le mois dernier, un sondage réalisé par BVA pour le fabricant Kidde révélait que 15% des logements n’étaient pas encore équipés en détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF). En réalité, la situation pourrait être un peu moins reluisante. »D’après nos remontées, le taux d’équipement serait plutôt aux alentours de 60% à 65% », estime Gaëlle Alloin, directrice du marketing chez Kidde citée par Bricozor.com.Rappelons que la loi impose l’installation du dispositif dans tous les foyers au plus tard au 31 décembre 2015, et que c’est au propriétaire de veiller à l’installation de l’appareil et au locataire de veiller à son entretien. La date butoir étant passée, il n’y a donc aucune excuse pour ne pas installer un DAAF dans son logement. »D’autant qu’il n’est pas nécessaire de dépenser plus d’une trentaine d’euros pour se doter d’un équipement idéal », souligne le site marchand dédié aux bricoleurs. À conditions de respecter quelques précautions. Selon le spécialiste, « il est primordial de choisir un détecteur conforme à la norme européenne EN 14604 ». Ce dernier recommande pour plus de sûreté un modèle à visser et non à coller.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/QNLbjpEyfbA/detecteurs-de-fumee-le-compte-n-y-serait-vraiment-pas-34982.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière