A Saint-Malo, un collectif dénonce la bétonisation des côtes (©AFP)
Un collectif indépendantiste breton dénonce « le tout-tourisme et la spéculation immobilière » sur le littoral breton.
(LaVieImmo.com) – Une vingtaine de militants bretons ont érigé dimanche une barricade symbolique pour dénoncer un projet immobilier prévu à la place d’un camping municipal en bord de mer à Saint-Malo. « Stop au bétonnage », « Loi littoral ou pas? », pouvait-on lire sur des banderoles. Ou encore, sur des planches utilisées pour cette barricade, « On n’est pas toute.s née.s sous du 5 étoiles ».
La mairie de Saint-Malo a vendu en 2016 un camping municipal, d’une superficie de 15.000 m2, situé face à la mer, au-dessus de la plage du Minihic, à un groupe hôtelier malouin qui y prévoit notamment la construction d’un hôtel spa 5 étoiles. « L’objectif symbolique est pour nous de déclarer cette zone comme une zone à défendre », a expliqué à l’AFP Ewan Thébaud, porte-parole du collectif indépendantiste breton Dispac’h (« Révolution » en breton).
Dépendance au tourisme
« On chasse clairement les classes populaires pour y mettre des gens aisés », a estimé le porte-parole. Ce type de projet « participe au rejet des élus. Du coup, les gens n’y croient plus et c’est dangereux » au plan politique, a-t-il ajouté.
Depuis le printemps, le collectif a lancé une campagne contre « le tout-tourisme et la spéculation immobilière » dans plusieurs communes littorales bretonnes.
Plus globalement, Dispac’h dénonce la dépendance des territoires côtiers bretons à l’économie touristique, avec des « villages vidés de leur vie plus de la moitié de l’année », qui « voient fuir les services publics et disparaître les dynamiques et initiatives locales ».

(AFP)

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/3Y7Ca_JBGEI/des-militants-bretons-contre-la-transformation-d-un-camping-en-hotel-a-saint-malo-43300.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière