Un nouveau courant artistique est né à Milan (©Biancoshock)
Un artiste qui vit à Milan a eu l’idée de décorer à sa façon de minuscules espaces enfouis sous terre pour en faire une chambre, une cuisine ou une salle de bain.
(LaVieImmo.com) – Si vous avez un jour la chance de flâner dans les rues de Milan, vous ne verrez plus jamais les bouches d’égout comme avant. Biancoshock, un artiste de rue qui a choisi le détournement de l’espace urbain comme mode d’expression, a eu l’idée de décorer à sa façon ces minuscules espaces enfouis sous terre pour en faire une chambre, une cuisine ou une salle de bain.
Baptisé « Borderlife », ce projet qui va bien au-delà du concept de « tiny houses » venu des États-Unis est en quelque sorte un hommage aux sans-abris du monde entier qui n’ont pas les moyens de se loger décemment, comme à Bucarest où des centaines de personnes vivent dans des bouches d’égout. « Si des problèmes ne peuvent être évités, rendez-les confortables », résume Biancoshock pour décrire son œuvre.
Le street artiste italien se proclame du mouvement de « l’éphéméralisme », un nouveau courant artistique qui consiste à créer des œuvres éphémères dans l’espace, mais dont la fin n’est jamais précisément définie. Il a réalisé quelque 650 projets différents à travers l’Europe, dont certains sont présentés sur son site Internet.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/NH-ABYXn8Fc/des-bouches-d-egouts-transformees-en-logement-35360.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière