C’est à Paris que les loyers sont les plus élevés. (©Olivier Morin – AFP)
Que le logement soit vide ou meublé, le trio de tête des grandes villes où les loyers sont les plus chers ne change pas.
(BFM Immo) – Aujourd’hui, un ménage sur quatre est locataire dans le parc privé, rappelait le rapport « Louer en confiance » de Mickaël Nogal, député LREM de Haute-Garonne, remis au Premier ministre en juin dernier. Mais en dehors de Clameur, qui regroupe certains professionnels du secteur, ou de l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (Olap), les données sur les loyers ne sont pas légion. SeLoger a donc décidé de s’y intéresser et lance un baromètre mensuel des loyers en se basant sur les biens mis en location. Les premiers chiffres dévoilés ce jeudi reposent sur des données récoltées fin septembre (et leur évolution depuis un an). Le site de petites annonces constate ainsi que le loyer moyen, charges comprises, d’un logement vide est de 723 euros en France. Un chiffre qui a progressé de 2,5% en un an. Une location meublée coûte légèrement plus cher puisque le loyer passe alors à 769 euros, soit une hausse de 5,2% par rapport à la même période l’an dernier.
Les surfaces, elles, sont quasi-similaires. La location vide moyenne est de 57 mètres carrés. La meublée de 56 mètres carrés. En revanche, si une location meublée met 46 jours à se louer, une location vide, elle, met 70 jours à trouver preneur.
Du simple au triple pour les locations vides
Sans surprise, c’est à Paris que les loyers des locations vides sont les plus chers. Ainsi, le loyer pour un logement de 57 mètres carrés est de 1.682 euros en moyenne. Viennent ensuite Aix-en-Provence (1.001 euros) et Nice (990 euros). De l’autre côté du spectre, les grandes villes où les loyers sont les moins chers, nous trouvons Limoges (475 euros), Saint-Etienne (485 euros) et Le Mans (498 euros). Soit un écart qui va du simple au triple en fonction de l’agglomération.
SeLoger a regardé ce qu’il était possible de louer avec le loyer moyen français, soit 723 euros par mois. À Paris, il est possible d’avoir un logement de 22 mètres carrés. À Toulouse ou Grenoble, 52 mètres carrés. À Marseille et Strasbourg 49 mètres carrés. Et à Saint-Etienne 82 mètres carrés.

Un écart similaire pour les meublés
Du côté des locations meublées, c’est toujours à Paris que les loyers sont les plus chers. Pour 56 mètres carrés, il faut débourser en moyenne 1.902 euros. À Nice, il faudra payer 1.094 euros et à Aix-en-Provence 1.072 euros. Les villes où les loyers sont les moins chers sont Mulhouse (505 euros), Saint-Etienne (555 euros) et Perpignan (561 euros).
Pour 769 euros par mois, il est possible d’avoir un logement meublé de 21 mètres carrés à Paris, de 48 mètres carrés à Rennes et Strasbourg et 70 mètres carrés à Saint-Etienne.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/KZMBmXCKAaA/ces-grandes-villes-ou-les-loyers-sont-les-plus-chers-et-celles-ou-ils-sont-les-plus-abordables-46806.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière