Airbnb paie toujours très peu d’impôts en France (©AFP)
Un montage particulier permet au géant de la location saisonnière de ne pratiquement pas payer d’impôts en France.
Alors qu’Airbnb n’a toujours pas déposé ses comptes au greffe du tribunal de commerce, le magazine Challenges est parvenu à mettre la main sur le dernier rapport financier de l’entreprise.
En France, le géant de la location saisonnière afficherait ainsi un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros en 2017, en progression de près de 53% sur un an. La filiale française du groupe américain dégagerait également 329.118 euros de résultat net, contre 237.900 euros en 2016, soit une hausse des bénéfices de 38%.
L’impôt sur les sociétés payé par Airbnb en France reste donc très largement symbolique. Il s’élèverait à 161.330 euros en 2017. C’est 74% de plus qu’en 2016, où Airbnb avait versé au fisc 92.944 euros au titre de l’impôt sur les sociétés. La société assure par ailleurs qu’elle a collecté 13,5 millions d’euros de taxes de séjour pour le compte des collectivités locales en 2017.
Une filiale pour le marketing
Comment expliquer de tels montants, alors que la plateforme affiche 500.000 annonces de logements disponibles en France, dont 65.000 dans la capitale ? En fait, la filiale française, qui compte 29 salariés, est une société qui fournit essentiellement des services marketing à sa maison-mère.
L’argent versé par les clients de la plateforme n’est pas encaissé par la filiale française mais par des sociétés dont le siège est à l’étranger. Les contrats de location pour les utilisateurs en France sont en effet signés avec Airbnb Ireland UC à Dublin et les transferts d’argent passent par Airbnb Payments UK Ltd à Londres.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/lgarcT2XPVU/airbnb-n-aurait-paye-que-160000-euros-d-impots-en-2017-43658.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière