«Une pièce, une chambre», dans la rue de Maubeuge (Paris 9e). Une petite annonce comme on en trouve des dizaines et des dizaines sur les sites de recherches de biens immobilier. Mais cette annonce-ci, repérée par Le Parisien, a quelque chose qui attire plus l’œil que les autres: mise en vente pour 76.000 euros, sa surface est seulement de… 6,2 mètres carrés. Cette mini superficie place le prix du studio (avec douche et «droit à l’usage des waterclosets sur le palier», peut-on lire sur l’annonce) à 12.258 euros le mètre carré! Soit dans le haut de la fourchette des prix parisiens, et bien au-delà des prix en vigueur dans cet arrondissement.

Il arrive fréquemment que des cas de «micro-appartements» fassent parler d’eux. Mais bien souvent, ce sont des biens à louer et l’affaire prend des tournures judiciaires: on ne peut en effet pas mettre en location n’importe quel bien. En mars dernier, Le Figaro rapportait l’histoire d’un locataire qui avait vécu 15 ans dans une pièce d’environ 4 mètres carrés très mansardée, dont seulement 1,56 m² est comptabilisé selon la loi Carrez. Il s’acquittait pourtant d’un peu plus de 300 euros de loyer mensuel. En janvier, un journaliste du Figaro avait déjà repéré une annonce similaire, dans la même rue.

Ce type de location est illégal: il est en effet interdit de louer un appartement de moins de 9 mètres carrés comme résidence principale, ni comme location saisonnière où la surface minimum doit être de 7 mètres carrés! Reste donc à savoir ce que va bien pouvoir faire le futur acquéreur – si l’agence parvient à vendre le bien – de ce studio de 6,2 mètres carrés…

Source Article from http://immobilier.lefigaro.fr/article/a-vendre-appartement-parisien-de-6-2-metres-carres_4279a456-b8e6-11e4-8aec-d13dc350ced1/
Source : LE FIGARO – Le Figaro – Gestion de patrimoine immobilier : Actualité et conseils pour la gestion de patrimoine immobilier : défiscalisation, location meublée…