Les banques réclament de plus en plus d’apport pour un crédit immobilier (©Pixabay / annca)
L’apport demandé par les banques pour octroyer des emprunts immobiliers est en nette progression sur un an.
(BFM Immo) – C’est l’une des conséquences du resserrement des conditions d’emprunt: le retour de l’apport personnel. Alors qu’il n’était souvent même plus nécessaire il y a un an, les banques en font de nouveau une condition sine qua non.
Entre la pression du régulateur, le Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), qui réclame depuis fin 2019 plus de prudence dans l’octroi des crédits, et l’incertitude économique, le courtier La Centrale de financement constate une nette progression de l’apport exigé par les banques. Sur un an, le montant moyen de l’apport au niveau national a progressé de 20%. Au deuxième trimestre, il atteint ainsi 47.700 euros, contre 39.750 euros au deuxième trimestre 2019. Mais les différences sont marquées entre régions.
>> Trouvez avec notre simulateur gratuit le meilleur taux pour votre crédit immobilier

Dans le détail, c’est dans le Sud-Est que le niveau d’apport est le plus élevé. Au premier semestre, il a représenté 14,1% du montant des prêts en négociations. La région Auvergne-Rhône-Alpes arrive derrière avec 12,8% d’apport. Puis vient l’Ile-de-France, avec 12,4%.
A l’inverse c’est dans la région Grand Est que le niveau est le plus faible: 9,3% d’apport en moyenne dans les dossiers montés. Et comme l’explique La Centrale de financement, c’est lorsque le marché est tendu et donc les prix élevés, ou lorsque les emprunteurs sont jeunes et donc plus fragiles, que les banques sont les plus exigeantes.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/IVM_G77xlTE/pour-obtenir-un-credit-immobilier-il-est-desormais-indispensable-d-avoir-un-apport-personnel-49224.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière