Pose de la première pierre d’une nouvelle tour à Lyon. (©Dominique Perrault)
La tour To-Lyon devrait être livrée fin 2023. Il s’agit de l’un des plus gros chantiers de construction hors Paris.
(LaVieImmo.com) – Un des plus gros chantiers de construction hors de Paris a été officiellement lancé, ce mardi 10 septembre, avec la pose de la première pierre de la tour To-Lyon dans le quartier de la Part-Dieu. Cet ensemble de 80.000 mètres carrés comprend non seulement un immeuble de bureaux de 170 mètres de haut mais aussi un hôtel, des commerces, un parking souterrain et un accès à la gare SNCF. Pour rappel, la tour Incity culmine à 200 mètres de hauteur.
L’investissement total est de l’ordre de 600 millions d’euros hors taxes, a indiqué devant la presse Olivier de La Roussière, président de Vinci Immobilier, à l’origine du projet en association avec le petit promoteur local Euroéquipements. « C’est l’un des plus gros projets en région menés depuis au moins dix ans », a relevé son partenaire Olivier Pelat, président d’Euroéquipements.
43 étages
La future tour de 43 étages (66.000 mètres carrés) a été acquise la semaine dernière par la foncière de l’assureur Apicil, qui compte en occuper le tiers pour rassembler ses équipes, soit environ 1.300 personnes actuellement dispersées sur deux sites devenus inadaptés. EDF (pour 15.000 m2) et les centres d’affaires Spaces du groupe Regus (pour 10.000 m2) ont également signé des baux d’occupation. « 76% de la surface est déjà louée. Le reste est optionné », s’est félicité Olivier de La Roussière.
La tour de verre noir, due à l’architecte Dominique Perrault, sera construite à la place de deux anciens hôtels tout contre la gare SNCF qui fait l’objet de travaux massifs de rénovation. L’architecte a noté le travail « très précis mené sur les éléments de la façade » pour qu’elle puisse prendre la lumière à tout moment, comme des éclats d’obsidienne. « Depuis Soulages, on sait que le noir peut être brillant », a commenté le maire de Lyon Gérard Collomb, en référence au célèbre peintre, maître du noir.
Le projet, lancé en 2011, a demandé un gros travail préparatoire pour rassembler le foncier nécessaire. Les travaux de démolition/désamiantage ont commencé en juin 2018 mais les premières superstructures ne devraient apparaître qu’en 2021, pour permettre une livraison fin 2023.

Avec AFP

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/fV9RFDi9dTs/lyon-pose-la-premiere-pierre-de-la-deuxieme-tour-la-plus-haute-de-la-ville-46470.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière