L’activité a chuté de 24% au 2T (©AFP)
Au deuxième trimestre, l’artisanat du bâtiment a vu son activité chuter de 24%. La confédération du secteur craint des milliers de pertes d’emplois.
(BFM Immo) – L’artisanat du bâtiment a vu son activité chuter au deuxième trimestre de 24%, selon un communiqué publié par la confédération du secteur qui prévoit une baisse d’activité aux alentours de 15% sur l’année et des milliers de pertes d’emplois. « La crise du Covid-19 a provoqué un choc inédit bien supérieur à celui de la crise de 2009. La violence de cette pandémie se chiffre en effet à 24% de perte d’activité », affirme Jean-Christophe Repon, président de la Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), cité dans un communiqué.
>> Partenariat BFM Immo : jusqu’à 4 000€ de prime pour les travaux de rénovation de votre logement avec la Prime Eco Energie Auchan
Pour le second semestre, « les artisans se veulent optimistes et espèrent garder leurs salariés et maintenir toutes les compétences dans leurs entreprises », affirme Jean-Christophe Repon. Mais le scénario envisagé par la confédération « fait état d’une baisse d’activité sur l’année 2020 comprise entre 15 et 17%, soit une perte de 20.000 à 30.000 emplois », anticipe son président. Car si l’activité du secteur reprend, elle est toutefois ralentie « par des problèmes d’approvisionnement pour 31% des entreprises artisanales mais aussi par le refus d’une partie de la clientèle privée d’engager des travaux » et par la difficulté d’appliquer les préconisations sanitaires en vigueur pour les artisans du bâtiments.
Construction neuve « gravement touchée »
Entre avril et juin, la chute d’activité a concerné l’ensemble des corps de métiers, l’aménagement-décoration-plâtrerie en tête (-28 % par rapport à la même période l’an dernier). Cet impact a également été ressenti différemment sur le territoire, l’activité ayant moins baissé dans les zones rurales que dans les grandes villes, indique Jean-Christophe Repon. Les entreprises artisanales implantées en Ile-de-France accusent la plus forte baisse d’activité (-30%) suivies par celles des Hauts-de-France. La baisse d’activité est plus limitée –entre 21 et 22%– sur la façade atlantique ainsi que dans le grand Est, en Bourgogne-France-Comté et en Occitanie.
La construction neuve est, elle, « gravement touchée », avec une contraction de 22% sur ce deuxième trimestre s’ajoutant au recul de 14% au premier trimestre. Sur la période de douze mois achevée fin mai 2020, 409.600 logements ont été autorisés à la construction, soit 39.600 de moins que dans les douze mois précédents. Même tendance sur les bâtiments anciens avec un recul significatif de 25% en entretien-rénovation , après une baisse de 10,5% sur le premier trimestre. En juillet, la Capeb évalue le montant moyen des besoins de trésorerie à 23.000 euros contre 22.000 euros un an auparavant. « De nombreuses entreprises ont ainsi fait des demandes de Prêt garanti par l’État (PGE) durant cette période », souligne la Capeb.
Avec AFP

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/4khBuyllBAo/l-artisanat-du-batiment-table-sur-une-chute-de-15-de-son-activite-en-2020-49060.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière