L’hôtel de Seignelay a été vendu. (©Bercy)
L’hôtel de Seignelay, dans le 7ème arrondissement de la capitale, a été le siège de plusieurs ministères dont celui de l’Industrie. Il vient d’être vendu.
(LaVieImmo.com) – Un hôtel particulier datant de 1715 pourrait devenir un nouveau temple de la French tech. Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings, deux des fondateurs de PriceMinister, auraient en effet acheté l’hôtel de Seignelay, selon les informations de Challenges.
Ce bâtiment avait été construit par l’architecte Germain Boffrand pour le comte de Seignelay. Pendant la Deuxième Guerre mondiale, le lieu est réquisitionné par l’État et, après 1945, il sert de siège à différents ministères dont l’Agriculture, le secrétariat aux Affaires algériennes, le secrétariat aux Affaires étrangères ou encore l’Aménagement du territoire. En 2007-2008, l’État a l’idée de le mettre en location avec un bail emphytéotique de 60 ans ou 99 ans, à partir de 20 millions d’euros, mais l’hôtel ne trouve pas preneur. Il devient donc le siège du ministère de la Fonction publique en 2012, puis de l’Industrie. Le bien était à nouveau sur le marché depuis décembre 2017.
>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit
Classé monument historique
L’hôtel particulier est classé au titre des monuments historiques. D’une surface de 3.000 mètres carrés, il est réparti sur 5 étages. Au 80, rue de Lille, on entre par un portail monumental encadré de deux pavillons de garde dans une cour pavée de 444 m². « Au fond, dans l’alignement du porche, le bâtiment principal est élevé sur sous-sol demi-enterré d’un rez-de-chaussée et de 5 étages, le dernier sous brisis et terrasson. Derrière les façades en pierre de taille ornées de mascarons, on découvre des décors intérieurs remarquables, dont un salon rocaille Louis XV et un boudoir Louis XVI », peut-on lire sur le site du ministère de l’Économie qui gère cette vente. « À l’ouest de la cour, un bâtiment de 3 étages sur rez-de-chaussée, élevé en 1842 pour servir de communs, permet une circulation intérieure entre l’hôtel et l’entrée sur la rue ». À l’arrière, un vaste jardin arboré de 1.200 m² s’étend en terrasse jusqu’à la Seine, avec un accès au 21, quai Anatole France.
Pierre Kosciusko-Morizet et Pierre Krings auraient acquis le bien via leur fonds Kernel. Le prix n’a pas été révélé. Challenges croit savoir que les deux hommes prévoiraient d’en faire un « lieu spécial dédiés aux entrepreneurs, qui ne serait toutefois pas un incubateur ».
Il est possible d’accéder à la visite virtuelle du lieu ici : https://my.matterport.com/show/?m=eC7iUZehBZv

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/jCCmsMf18g4/l-ancien-immeuble-du-ministere-de-l-industrie-aurait-ete-rachete-par-deux-fondateurs-de-priceminister-45448.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière