Une villa vendue aux enchères. (©Agorastore)
La villa de 321 mètres carrés de Jacques Sordes, condamné pour escroquerie, était mise aux enchères par la justice à 590.800 euros.
(LaVieImmo.com) – Les avoirs des délinquants et criminels, saisis par la justice, sont régulièrement vendus aux enchères. Dans un précédent article, nous vous expliquions que l’organisme qui s’en charge s’appelle l’Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués, soit l’Agrasc. Les biens sont vendus « lorsqu’ils ne sont plus utiles à la manifestation de la vérité ». Le produit de la vente est ensuite versé au budget général de l’État ou au fonds « stupéfiants » pour lutter contre les drogues. « L’Agrasc peut, sous certaines conditions, indemniser les parties civiles en réglant leurs indemnisations par priorité sur les biens, de la personne condamnée, dont la confiscation a été prononcée de façon définitive », peut-on lire sur le site du ministère de l’économie.
Et pour les particuliers, ces ventes peuvent être particulièrement intéressantes. Sur le site Agorastore, une des plateformes où sont mises aux enchères ces biens confisqués, une superbe villa était ainsi mise en vente. Il s’agissait d’une propriété appartenant à Jacques Sordes, condamné pour escroquerie après avoir vendu à plus de 4.000 épargnants de fausses solutions de défiscalisation. Sa maison de 321 mètres carrés, loi carrez, en Martinique, avec vue sur la mer et plus de 10.000 mètres carrés de terrain, était mise en vente à 590.800 euros. Une affaire qui a attisé les convoitises. Agorastore nous révèle qu’il y a eu plus de 14 enchères sur ce bien. La maison est finalement partie à plus de 900.000 euros.
Plusieurs maisons vendues aux enchères en Martinique
En février, l’Agrasc a vendu une autre villa en Martinique. 227 mètres carrés, loi Carrez, avec un jardin paysagé, une piscine et un terrain de 2.000 mètres carrés. Cette demeure était mise à prix 267.050 euros, elle est partie à 346.185 euros.
Toujours en février et toujours en Martinique, une maison de 244 mètres carrés, loi carrez, avec une vue sur la mer et la forêt et une terrasse de 96 mètres carrés était mise à prix 453.650 euros. Elle a été vendue, après 9 enchères, à 574.675 euros.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/Msa5BYYUH9o/la-villa-en-martinique-d-un-escroc-vendue-plus-de-900000-euros-aux-encheres-44834.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière