Les notaires prévoient une légère baisse des prix à fin août (©Boyan Topaloff – AFP)
Pour la première fois depuis début 2012, les prix des logements anciens s’accroissent sur un an, selon la dernière note de conjoncture des notaires. Par ailleurs, le volumes des ventes retrouve ses niveaux d’avant la crise de 2008-2009.
(LaVieImmo.com) – Tous les indicateurs sont au vert dans l’immobilier. Alors que les taux d’intérêt sont au plus bas, le nombre de transactions de logements anciens retrouve son niveau d’avant la crise de 2008-2009 et les prix restent quasi-stables, constatent les notaires dans leur dernière note de conjoncture. Un marché « idéal » qui devrait conduire à un « rééquilibrage de l’offre et de la demande et donc du rapport vendeur/acquéreur », précise l’étude.
Les prix de l’immobilier ancien ont enregistré au premier trimestre 2016 une hausse de 0,5% par rapport aux trois derniers mois de l’année 2015, selon l’indice Notaires de France-Insee publié la semaine dernière, confirmant le retournement de tendance anticipé par les professionnels du secteur. Mais surtout, ils se redressent sur un an pour la première fois depuis début 2012 (+0,3%), portés essentiellement par les maisons dont la hausse atteint +1%.
Hausse des prix attendue à ParisEstimez votre bien

À fin août 2016, les notaires tablent sur une légère baisse annuelle des prix des appartements (-0,6%) et anticipent une légère hausse pour les maisons (+0,3%), selon des projections réalisées à partir des avant-contrats.
À Paris, le prix attendu au mètre carré des appartements anciens pour août 2016 est de 8.180 euros, soit une hausse trimestrielle de 2,2%. La variation annuelle des prix dans la capitale serait également de +2,2%, puisque les prix s’étaient maintenus autour de 8.000 euros pendant toute l’année 2015 et début 2016.
Par ailleurs, le volume de ventes est estimé à 830.000 à fin avril, soit une hausse annuelle de 19%. Il retrouve ainsi les niveaux observés avant la crise de 2008-2009. Les statistiques sur les avant-contrats (promesses de vente) montrent que la tendance ne se dément pas et pourrait se maintenir à des niveaux élevés, indiquent les notaires.
Reste que l’embellie des volumes ne peut être soutenue « durablement et solidement » par la seule baisse des taux de crédit immobilier, tempèrent-ils, estimant qu’il va falloir rechercher d’autres relais de croissance.
Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/WY06G3EsTbU/la-remontee-des-prix-de-l-immobilier-se-precise-36408.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière