©Coldwell Banker
La demeure comporte une superbe piscine
&copy Coldwell Banker

La salle de réception offre également une vue imprenable
&copy Coldwell Banker

L’architecte Frank Lloyd Wright a conçu cette demeure
&copy Coldwell Banker

La maison est réalisée en utilisant le procédé de la construction en « blocs tissés »
&copy Coldwell Banker

L’Ennis House offre plusieurs espaces de réception
&copy Coldwell Banker

Construite dans le quartier huppé de Los Feliz à Los Angeles, l’Ennis House est l’œuvre de l’architecte Franck Lloyd Wright. Son style inspiré des temples mayas a tapé dans l’œil de plusieurs réalisateurs de films.
(LaVieImmo.com) – Impossible de rester indifférent à cette imposante demeure, bâtie sur les hauteurs de Los Angeles, dans le très recherché quartier de Los Felis. Considérée comme l’une des plus belles maisons au monde, l’Ennis house cherche un nouveau propriétaire. L’agence Coldwell Banker, chargée de la vente, l’estime à 23 millions de dollars.
Un prix justifié par le caractère exceptionnel de cette bâtisse. En plus de jouir d’une vue imprenable sur la ville, cette maison affiche une prestigieuse origine. Elle est l’œuvre de l’américain Franck Lloyd Wright, l’un des pères de l’architecture moderne qui a réalisé notamment le Musée Guggenheim de New York. Construite en 1924, l’Ennis house est l’une des quatre maisons réalisées en utilisant le procédé de la construction en « blocs tissés » inspiré des anciens temples Mayas. Ses volumes sont constitués de cubes imbriqués qui ont nécessité 27.000 blocs de béton, un matériau alors encore peu usité dans la construction privée. Certains sont ornés de motifs en relief afin de rythmer la façade.
Inscrite comme monument historique
A l’intérieur, la maison offre plusieurs espaces de réception agrémentés de larges fenêtres, dont certaines sont décorées de discrets motifs en vitrail, de quatre chambres et de trois salles de bains, ainsi qu’une loggia. Les murs intérieurs affichent le même jeu décoratif entre les blocs lisses et ceux à motifs que la façade. Les sols sont recouverts de plancher ou de marbre. L’extérieur est quant à lui doté de plusieurs terrasses ainsi que d’une piscine.
Le style particulier de cette demeure lui a valu d’être inscrite depuis 1971 au registre américain des monuments historiques. L’atmosphère qui y règne a aussi inspiré de nombreux réalisateurs qui s’en sont servis comme décor pour leur film. En 1933, Michael Curtiz y a tourné Female. En 1982, c’est Ridley Scott qui y pose sa caméra pour Blade Runner. David Lynch l’a également choisi pour y tourner plusieurs scènes de Mulholland Drive.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/-05PDjAwRBE/la-maison-de-blade-runner-est-a-vendre-pour-23-millions-de-dollars-43188.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière