Boulogne-Billancourt fait partie des villes les plus convoitées de la région (©AFP)
Depuis le début de l’année, les ventes immobilières se concentrent dans les Hauts-de-Seine, en Essonne et dans les Yvelines. Et certaines villes se démarquent clairement.
(BFM Immo) – Quelles sont les villes, département par département, qui suscitent le plus d’intérêt? Et quel est le prix des biens achetés? Le Crédit Agricole vient de dévoiler des données extrêmement précises sur la région Ile-de-France pour le premier semestre. La banque base son étude sur 21.000 prêts qu’elle a accordés de janvier à juin.
A Paris, le 18ème est l’arrondissement où il y a eu le plus de prêts signés sur la période. Il est suivi par le 17ème et le 20ème. Le budget des acheteurs dans la Ville lumière y est considérable. Sur l’ensemble de la capitale, le montant moyen des projets financés pour un premier achat frôle les 600.000 euros (+3% sur un an). Et lorsque qu’il s’agit d’une opération d’achat-revente, les projets dépassent en moyenne 1,2 million d’euros (+17% par rapport au premier semestre 2019).
>> Trouvez avec notre simulateur gratuit le meilleur taux pour votre crédit immobilier

Au-delà du périphérique, le département le plus recherché ce sont les Hauts-de-Seine (un projet immobilier francilien sur cinq). Le top 3 des villes où il y a eu le plus de prêts signés au Crédit Agricole est composé d’Asnières-sur-Seine, suivi de Boulogne-Billancourt et de Colombes. Même si les Hauts-de-Seine restent, derrière Paris, le département le plus cher de la région, le montant des projets est bien plus faible que dans la capitale. Les biens achetés coûtent au total 456.000 euros pour un premier achat (+6% sur un an) et un peu moins de 890.000 (+3%) pour les propriétaires qui achètent après avoir revendu.
Champigny-sur-Marne et Montreuil particulièrement prisés
Dans le Val-de-Marne, les acheteurs se bousculent à Saint-Maur-des-Fossés. La deuxième ville la plus convoitée est Champigny-sur-Marne, suivie d’Alfortville. A l’échelle du département, le montant moyen d’un projet est de 333.000 euros (-1% sur un an) pour un primo-accédant et de 640.000 euros (+4%) pour un secundo-accédant.
Dans le dernier département de la Petite couronne, la Seine-Saint-Denis, les villes qui comptent le plus d’acheteurs sont Montreuil puis Saint-Ouen-sur-Seine et enfin Saint-Denis. Dans le département, un premier achat coûte en moyenne 297.000 euros (+5% sur un an) et une opération d’achat-revente 509.000 euros (+9%).
18% des prêts signés en Essonne
Mais c’est en Grande couronne, après les Hauts-de-Seine, que les projets immobiliers sont les plus nombreux. Et en premier lieu en Essonne, qui concentre 18% des prêts signés sur la période. Les villes les plus plébiscitées sont dans l’ordre Massy, Viry-Châtillon et Évry-Courcouronnes. Dans le département, le projet moyen représente un budget de 267.000 euros pour un premier achat (+2% sur un an) et de 436.000 euros (+1%) pour les ménages déjà propriétaires.
Les Yvelines regroupent de leur côté 16% des projets immobiliers de la région. Avec parmi les communes les plus convoitées : Sartrouville, Versailles puis Conflans-Sainte-Honorine. Montant moyen d’un premier achat: 333.000 euros (+1% sur un an). Pour les secundo-accédants, on passe à un budget de 613.000 euros (+5%).
Enfin, dans le Val-d’Oise, le budget moyen pour un premier achat est de 273.000 euros (+4% sur un an). Pour un achat-revente, on passe à 439.000 euros (-1%). Les communes où il y a le plus de dossiers signés sont Argenteuil, Bezons et Franconville.

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/TEhJ7ChMMsQ/immobilier-quelles-sont-les-villes-d-ile-de-france-que-visent-le-plus-les-acheteurs-49252.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière