Pour une assurance emprunteur sur un crédit immobilier, les tarifs varient grandement (©AFP)
Avec la dégringolade des taux de crédits immobiliers, le poids de l’assurance emprunteur peut désormais représenter une part de plus en plus significative dans le coût global d’un emprunt. Alors que les particuliers ont tout intérêt à négocier avec leur banquier pour faire des économies, l’association de consommateurs UFC Que choisir lance un nouveau comparateur en accès gratuit.
(LaVieImmo.com) – Risques de décès, d’incapacité ou d’invalidité, lorsqu’on souhaite acheter un bien immobilier, la banque exige quasiment systématiquement une assurance de prêt. Le taux de cette assurance varie selon votre profil d’emprunteur, le montant et la durée de votre crédit immobilier mais aussi selon l’organisme chez qui vous souscrirez votre contrat d’assurance. Mieux vaut donc prendre le temps de comparer les offres. C’est ce que propose l’UFC Que Choisir avec son nouveau comparateur, en accès gratuit ici, qu’il lance ce jeudi.
Pour une assurance emprunteur, les tarifs peuvent varier du simple au triple. Selon l’UFC, changer d’assurance permettrait d’économiser 6000 euros en moyenne. Le courtier Magnolia estime même que pour un prêt de 220.000 euros par exemple, il serait possible de réaliser une économie d’environ 13.000 euros sur l’ensemble de la durée du prêt.
>> Retrouvez notre comparateur gratuit de crédits immobiliers ici
34% des consommateurs ne connaissent pas leurs droits
Pourtant, la plupart du temps, les clients signent le contrat d’assurance emprunteur proposé par leur banquier. D’ailleurs, 87,5% des emprunteurs étaient assurés dans le cadre d’un contrat signé avec leur établissement prêteur en 2017, selon les dernières données de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Première explication : 34% de Français ignorent encore qu’ils peuvent souscrire une assurance dans un autre établissement. « Ce n’est pas étonnant. À la signature du prêt immobilier, les banquiers sont les mieux placés pour informer les emprunteurs de leur possibilité de faire jouer la concurrence. Mais ils n’ont aucun intérêt à le faire », tacle l’UFC Que Choisir.
Pendant longtemps, les banques avaient en effet un monopole sur l’assurance emprunteur. Mais depuis janvier 2018, l’amendement Bourquin permet aux emprunteurs de changer d’assurance de prêt immobilier tous les ans, et ce même si la souscription de l’offre a eu lieu plusieurs années auparavant.
Un outil pour vous aider dans vos démarches
Malgré tout, les banques ont jusqu’à présent réussi à garder la main sur le marché de l’assurance emprunteur, estimé à plus de 8 milliards d’euros. Pourquoi ? La raison est simple selon l’UFC : « Les Français sont découragés face à la lourdeur des démarches à effectuer. Les banques ont d’ailleurs largement exploité ce point faible. Elles ont dressé un certain nombre d’obstacles destinés à freiner les ardeurs des clients: délais excessifs, demandes de documents redondants ou inutiles (par exemple, dossier médical, « bon pour accord », conditions générales du prêt, etc.) ».
Le nouvel outil de l’association de consommateurs propose donc d’aller plus loin qu’un simple comparateur, en permettant non seulement aux emprunteurs de trouver un contrat moins cher, mais en leur offrant aussi la possibilité d’être accompagnés dans leur projet s’ils veulent en changer. « Un service d’accompagnement individuel de A à Z », pour les démarches de résiliation et d’adhésion, facturé 90 euros.
Marie Dupin pour BFM Immo

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/-lu3uRjXqLQ/immobilier-que-choisir-lance-un-nouveau-comparateur-d-assurance-emprunteur-45598.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière