Vue de Saint-Jean-Cap-Ferrat (©Valery Hache – AFP)
MeilleursAgents a réalisé une carte des prix de l’immobilier dans les principales stations balnéaires. S’ils sont plus élevés en PACA, c’est sur la côte Atlantique qu’ils ont le plus progressé en un an.
(LaVieImmo.com) – Entre les vacances qui se profilent et les températures élevées qui s’installent, le bord de mer nous fait de l’œil. Mais combien coûte une villa les pieds dans l’eau? MeilleursAgents a réalisé une carte de France des prix de l’immobilier dans les principales villes balnéaires.
Sans surprise, la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur) abrite le littoral le plus cher avec un prix au mètre carré qui atteint 4.694 euros en moyenne (+1,2% sur un an). La ville la plus chère est Saint-Jean-Cap-Ferrat où le prix moyen d’une maison est de 13.802 euros du mètre carré. Elle est suivie de près par Ramatuelle (12.159 euros par mètre carré) et Saint-Tropez (9.789 euros). Mais il est possible de trouver des stations bien moins onéreuses dans la région. Ainsi, à Saint-Mandrier-sur-Mer, une maison coûte 3.865 euros par mètre carré en moyenne. À Hyères, 3.884 euros et aux Saintes-Maries-de-la-Mer 3.271 euros.
>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit
Mais c’est du côté de l’Atlantique que l’évolution des prix sur un an est la plus impressionnante. Ils y ont progressé de 6% à 3.659 euros en moyenne. Ce sont les Portes-en-Ré qui ont vu les prix le plus augmenté. La hausse est de 7,10% à 6.235 euros par mètre carré pour une maison. À Lège-Cap-Ferret, ils ont progressé de 6.3% à 6.965 euros. Et à Arcachon, les prix ont pris 4.60% à 5.633 euros du mètre carré. Les trois stations les moins chères dans l’Atlantique sont Le Verdon-sur-Mer (1.948 euros par mètre carré pour une maison), Grayan-et-L’Hôpital (1.757 euros) et Naujac-sur-Mer (1.724 euros).
Des prix en baisse dans certaines stations de Bretagne
Si la progression est moins importante en Bretagne, les prix ont tout de même augmenté de 3,9% en un à 2.540 euros du mètre carré. Ils se rapprochent de ceux du Languedoc-Roussillon où ils s’établissent à 2.937 euros du mètre carré après une progression de 1,3% sur un an. En Bretagne, c’est La Trinité-sur-Mer qui enregistre les prix les plus élevés, 3.808 euros par mètre carré pour une maison, en hausse de 3,3% depuis un an. Mais c’est à Dinard qu’ils ont le plus augmenté : 5,8% à 3.536 euros par mètre carré. Deux villes de Bretagne enregistrent des baisses de prix. À Cléden-Cap-Sizun, ils ont cédé 0,2% à 1.264 euros et à Plogoff, 1,6% à 1.306 euros. En Languedoc-Roussillon, les villes les plus chères sont La Grande-Motte (4.377 euros par mètre carré pour une maison), Le Grau-du-Roi (3.768 euros) et Palavas-les-Flots (3.598 euros). Il est possible de trouver une ville à moins de 2.000 euros, il s’agit de Torreilles (1.958 euros par mètre carré).
Dans la Manche, les prix immobiliers ont progressé de 3,8% sur un an pour atteindre 2.902 euros. Pour les appartements, c’est Deauville qui tient le haut du pavé avec un prix moyen de 4.848 euros par mètre carré. Mais pour les maisons, c’est Le Touquet-Paris-Plage avec 4.532 euros par mètre carré. Du côté des villes les moins chères, il faut se tourner vers Gatteville-le-Phare (1.292 euros par mètre carré pour une maison), Gouberville (1.194 euros) et Néville-sur-Mer (1.124 euros).

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/9z7tj208yJU/decouvrez-combien-vous-couterait-votre-maison-de-vacances-au-bord-de-la-mer-45952.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière