Le centre d’accueil des réfugiés de Lyon s’associe à Bouygues (©Ludovic Marin – AFP)
Bouygues Immobilier a mis à disposition d’Habitat et Humanisme une friche industrielle pour que l’association y installe 25 conteneurs aménagés. En échange, Bouygues économise les frais de gardiennage et de mise en sécurité.
(LaVieImmo.com) – Le centre d’accueil des réfugiés de Lyon, qui a reçu plus de 300 personnes depuis son ouverture fin 2016, a trouvé un nouveau lieu d’hébergement grâce à un partenariat d’un nouveau genre avec un promoteur privé. Bouygues Immobilier a mis à disposition d’Habitat et Humanisme une friche industrielle de 2.000 mètres carrés où l’association humanitaire va implanter un « village mobile » composé de 25 conteneurs aménagés.
Cette mise à disposition durera deux ans, le temps dont a besoin le promoteur pour monter son projet de reconversion du site. Dans l’intervalle, il s’économise des frais de gardiennage et de mise en sécurité de cette parcelle. « Bouygues Immobilier cherche à développer de nouvelles formes d’occupation temporaire qui servent la collectivité », a expliqué mardi sa directrice « grands projets et innovation » Claudie Jacoutot, lors d’une présentation du projet. Un montage « astucieux », selon le directeur général d’Habitat et Humanisme Rhône Matthieu de Châlus, qui dit espérer que l' »exemple » lyonnais puisse se dupliquer « un peu partout ».
Moins de 1.000 euros le mètre carré
L’utilisation de conteneurs maritimes aménagés permet de maintenir à moins de 1.000 euros le mètre carré le prix des nouveaux logements pour l’association. Et lorsque la mise à disposition du terrain s’achève, ceux-ci peuvent être déplacés vers un nouveau lieu. Depuis l’évacuation de la « jungle » de Calais, Habitat et Humanisme Rhône a accueilli des migrants d’abord dans une ancienne clinique en attente de reconversion à Vénissieux, puis dans un immeuble promis à une réhabilitation dans le très chic 6e arrondissement lyonnais. Et « ça c’est bien passé », a relevé le maire (divers droite) de l’arrondissement Pascal Blache.
Chaque conteneur pourra abriter trois hommes seuls ou une famille avec trois enfants. Le site, qui sera opérationnel en septembre, pourra ainsi accueillir 80 personnes. Dès à présent, les portraits des futurs locataires sont placardés sur les murs voisins de La Commune, une ancienne usine transformée en une dizaine de restaurants branchés, « afin de les présenter aux habitants du quartier ». Selon Habitat et Humanisme Rhône, 80% des réfugiés accueillis par l’association « ont trouvé le chemin de l’emploi ou de la formation professionnelle ».
(Avec AFP)

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/-cSz4oCX1ro/comment-bouygues-economise-de-l-argent-en-mettant-une-friche-industrielle-a-disposition-de-refugies-45838.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière