New York trouve un accord avec Airbnb (©Johannes Eisele – AFP)
Après une bataille judiciaire de plusieurs années, Airbnb et la ville de New York sont parvenus à trouver un accord sur le partage de certaines informations concernant les plus gros loueurs.
(BFM Immo) – La mairie de New York et Airbnb enterrent la hache de guerre. Les deux parties ont trouvé un accord vendredi sur le partage des informations concernant les hôtes des logements proposés par la plateforme dans la capitale économique américaine. L’accord, annoncé alors que le secteur touristique a été mis à l’arrêt par la pandémie, met fin à plusieurs années de polémique et de batailles juridiques.
La mairie avait notamment adopté en août 2018 un arrêté obligeant Airbnb à lui fournir la liste de toutes les transactions effectuées pour des logements à New York, sur fond de contestation croissante du rôle de la plateforme. A Paris, Londres, Barcelone ou New York, Airbnb était alors accusée de contribuer à la hausse des prix des loyers, en incitant les propriétaires à louer à des visiteurs de passage plutôt qu’à ses résidents permanents.
En exigeant des informations sur les hôtes, la ville de New York espérait pouvoir appliquer plus efficacement une loi new-yorkaise qui interdit de louer un logement pour moins de 30 jours, sauf si l’hôte est présent. Mais Airbnb avait contesté en justice, non sans succès, cet arrêté, dénonçant un « abus de pouvoir » de la mairie et entraînant une bataille juridique à l’issue incertaine.
Détecter les plus gros loueurs
L’accord annoncé vendredi prévoit qu’Airbnb partage avec la municipalité uniquement les informations concernant les logements réservés pour cinq nuits ou plus par trimestre, à condition qu’ils accueillent trois personnes au moins ou qu’ils soient loués entiers. Une chambre louée dans un appartement, avec une capacité d’accueil limitée à deux personnes, ne sera donc pas concernée.
Avec cet accord, « nous aurons les informations clés dont nous avons besoin pour protéger les logements à prix abordables », a déclaré le maire démocrate Bill de Blasio dans un communiqué. « La ville aura un outil puissant pour détecter ceux qui se cachent derrière de faux comptes et ceux qui privent les New-Yorkais de logements », a ajouté Christian Klossner, chargé pour la mairie de l’application de ce règlement.
« Nous voulions depuis longtemps avoir un cadre réglementaire efficace à New York, incluant le partage d’informations, et cet accord y parvient », a estimé de son côté Christopher Lehane, vice-président en charge notamment de la communication chez Airbnb. Avant la pandémie, l’Etat de New York était l’un des marchés les plus importants d’Airbnb, avec plus de 45.000 personnes y proposant des logements en ligne.
(Avec AFP)

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/dBv9-sYbmSI/airbnb-accepte-de-fournir-a-la-ville-de-new-york-des-donnees-sur-ses-hotes-48842.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière