Paris dépasse 10.000 euros le mètre carré. (©Boris Horvat – AFP)
Les prix de l’immobilier ont franchi la barre symbolique des 10.000 euros du mètre carré dans la capitale en août. Un record. Pourtant, l’année 2019 n’est pas celle qui, pour l’instant, a enregistré les ventes les plus chères.
(LaVieImmo.com) – 2019, années de tous les records dans l’immobilier? Peut-être pas. Certes, sur la France entière, le nombre de transactions a atteint un niveau jamais vu. En juin, le nombre de transactions au cours des douze derniers mois est de 1.017.000, constatent les notaires du Grand Paris.
Autre record, le prix au mètre carré à Paris a franchi une barre symbolique en août, celle des 10.000 euros du mètre carré. Le prix constaté est de 10.090 euros exactement. Et les notaires pronostiquent qu’ils atteindront 10.280 euros en octobre. Aujourd’hui, cinq arrondissements parisiens sont au-dessus des 12.000 euros du mètre carré. Sans surprise, les arrondissements du centre trustent les premières places. Il s’agit du 1er arrondissement (12.360 euros), du 3ème (12.020 euros), du 4ème (12.500 euros), du 6ème (13.920 euros) et du 7ème (12.840 euros). Il ne reste plus que trois arrondissements sous les 9.000 euros du mètre carré, à savoir le 13ème (8.630 euros), le 19ème (8.220 euros) et le 20ème (8.350 euros).
De manière synthétique, les prix au mètre carré pour la France entière sont à 2.000 euros, en grande couronne à 3.000 euros, en petite couronne à 5.000 euros et donc à Paris à 10.000 euros.
Un hôtel particulier vendu 52.000 euros du mètre carré en 2018
Deux records impressionnants donc, mais 2019 ne sera peut-être pas l’année des plus belles ventes à Paris. L’année n’est pas encore terminée mais les deux plus jolies performances ne sont pas les plus impressionnantes de ces dernières années. Pour l’instant, les deux ventes les plus chères au m2 sont celle d’un duplex de 95 mètres carrés dans le 7ème arrondissement, à Saint-Thomas d’Aquin, vendu 35.90 euros du mètre carré, et celle d’un triplex de 328 mètres carrés dans le 16ème arrondissement, à la Muette, vendu 30.490 euros du mètre carré.
Mais ces dernières années, quelques ventes les surpassent encore en matière de prix. Ainsi, en 2017, un duplex de 310 mètres carrés à Invalides dans le VIIème arrondissement s’était vendu 38.700 euros du mètre carré par exemple. Et l’an dernier, les notaires ont constaté la vente d’un studio de 59 mètres carrés dans le XVIème arrondissement, à Porte Dauphine, à 2,4 millions d’euros, soit 40.680 euros du mètre carré.
En 2018 toujours, un hôtel particulier s’était vendu 52.000 euros du mètre carré, selon les estimations disponibles de la surface du bien. Il a été vendu plus de 20 millions d’euros et est situé dans le 6ème arrondissement entre la Seine et les Invalides. Thierry Delesalle, notaire à Paris. précise cependant qu’on « ne connait pas la superficie d’un hôtel particulier car la loi carrez ne s’y applique pas ». Pour rappel, la loi Carrez définit une surface qui correspond à la « superficie des planchers des locaux clos et couverts après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d’escalier, gaines, embrasures de portes et de fenêtres » qui ne tient pas compte des « parties des locaux d’une hauteur inférieure à 1,80 mètre », comme l’indique le décret 97-532 du 23 mai 1997. Mais cette définition ne s’applique que pour les copropriétés et ne concerne pas les maisons, hôtels particuliers ou logements vendus sur plan.
>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit

Source Article from http://feedproxy.google.com/~r/La-Vie-Immo/~3/RFCq9IGIohI/a-paris-un-appartement-s-est-vendu-35090-euros-du-metre-carre-en-2019-et-ce-n-est-pas-un-record-46440.html
Source : LaVieImmo.com : toute l’actualité immobilière